Blog Planview

Votre chemin vers l'agilité commerciale

Gestion de portefeuilles de projets

Le portefeuille manquant

Publié sur Par Patrick Tickle

Au cours des derniers mois, j'ai écrit plusieurs billets concernant le paysage changeant de la gestion de portefeuille et la récente publication de Gartner PPM Market Universe. Comme vous vous en souvenez peut-être, une partie de cette recherche comprend un nouveau Magic Quadrant pour les applications de gestion intégrée de portefeuille informatique. Ce Magic Quadrant élargit le portefeuille informatique et inclut officiellement les projets, les applications, les services et l'architecture d'entreprise . Je soutiens qu'il manque un portefeuille non répertorié : le portefeuille de produits.

Au cours des dernières années, la gestion de portefeuille de produits a mûri en tant que discipline. Cette maturation s'est surtout produite dans le contexte des entreprises de produits classiques - des entreprises qui conçoivent et fabriquent de "vrais" produits comme les fabricants discrets de biens de consommation (CPG), d'équipements médicaux, et bien d'autres. En raison de cette discipline, la gestion de portefeuille de produits a été liée au monde de la gestion du cycle de vie des produits (PLM) en tant que catégorie de logiciels. Cela a apporté une grande valeur à ces entreprises de produits, et d'autres adoptent chaque jour la gestion de portefeuille. Ce que je veux dire à la communauté informatique, c'est qu'on est en train de rater une occasion.

Les praticiens de la gestion de portefeuille informatique aspirent depuis des années à atteindre un "alignement avec l'entreprise" idéal comme résultat du processus de gestion de portefeuille. Les projets, les applications et les services peuvent être alignés sur les objectifs stratégiques de l'entreprise afin de garantir une utilisation optimale des dépenses informatiques. C'est très bien, mais les personnes qui me connaissent savent que "alignement" n'est pas l'un de mes mots préférés. Être aligné est un état intrinsèquement réactif et passif - la réactivité et la passivité sont des traits classiques que les hommes d'affaires utilisent pour se plaindre des organisations informatiques. L'alignement a une valeur certaine, mais comment les organisations informatiques peuvent-elles passer au niveau supérieur avec leurs portefeuilles ?

Je pense que le portefeuille de produits peut constituer une partie de la réponse. Les plus grandes organisations informatiques existent généralement dans des secteurs tels que les services financiers, les soins de santé et les assurances. Ne s'agit-il pas de sociétés de "services" ? Ils ne conçoivent pas de produits, alors comment le portefeuille de produits pourrait-il être applicable ? Attendez une minute. Parlez avec les hommes d'affaires de ces secteurs, et ils vous parleront rapidement de la pléthore de produits de prêts, de cartes de crédit, de produits à revenu fixe et autres qu'ils commercialisent et vendent. Cela ressemble à un portefeuille de produits cachés.

Et si les services informatiques comprenaient comment chaque aspect de leurs investissements est directement lié aux produits qui génèrent les revenus de l'entreprise ? Cela irait au-delà de l'alignement passif et placerait les dépenses informatiques au cœur de l'entreprise. Nous avons vu des organisations informatiques de premier plan penser de cette façon, mais elles restent minoritaires.

Considérez la gestion du portefeuille de produits comme un outil dans votre approche de gestion du portefeuille informatique. Il a le potentiel d'apporter une nouvelle dimension importante à la compréhension de vos dépenses informatiques. Faites-nous part de vos réflexions sur ce sujet. Le portefeuille de produits est-il le portefeuille manquant ?

Postes connexes

Écrit par Patrick Tickle Chef des produits

Patrick Tickle est responsable de la division Produits de l'entreprise et dirige l’équipe Planview chargée de proposer constamment les solutions les plus innovantes sur le marché de la gestion de portefeuilles. Il s'appuie sur plus de 20 années d'expérience dans les domaines de la gestion de produits, du développement de produits et du marketing portant sur un large éventail de solutions technologiques. Avant de rejoindre Planview, Patrick Tickle occupait le poste de Vice-président du marketing et de la gestion de produits au sein d'ITM Software, où il était responsable de la catégorisation et de la définition des produits. Il a également occupé différents postes dans les domaines de la gestion de produits et du marketing au sein de Terraspring, Inc. (une société d'édition de logiciels d’entreprise rachetée par Sun Microsystems), MIPS et Silicon Graphics. Il est titulaire d'une licence en ingénierie électrique obtenue à l'Université de Notre Dame et d'un MBA décerné par l'Université de Caroline du Nord.